top of page

CAMPAGNE DE SENSIBILISATION


Le CIUSSSCN vient de lancer un campagne de sensibilisation au risque posé par les piqûres de tiques et de moustiques et aux mesures à prendre pour se protéger lors des activités de plein air.   

Voici quelques conseil de la Direction de la santé publique

 

Protégez-vous des piqûres de tiques et de moustiques!

Une simple piqûre peut nuire à votre santé

 

Les tiques et les moustiques représentent un risque lors d’activités de plein air.

 

 



Les moustiques (maringouins) sont bien présents dans la région. Saviez-vous qu’ils peuvent donner des maladies aux humains, même dans la région de la Capitale-Nationale? En effet, il arrive que les moustiques transmettent des virus tel que le virus du Nil occidental (VNO). Il faut donc s’en protéger. Les personnes les plus à risque de complications du VNO sont les personnes de plus de 50 ans et celles dont le système immunitaire est affaibli.

 

Lorsque vous faites des activités extérieures, portez de préférence des vêtements longs et de couleur pâle, et appliquez du chasse-moustiques (à base de DEET ou d’icaridine) sur les parties du corps non couvertes par les vêtements.

 

 



Les tiques sont aussi présentes dans la région. Elles peuvent transmettre des maladies comme la maladie de Lyme. Vous vous exposez aux piqûres de tiques lors des promenades dans les boisés, les buissons et les hautes herbes.

Pendant l’activité :

·        restez à l’intérieur des sentiers;

·        évitez de marcher dans les hautes herbes;

·        portez des vêtements longs et des chaussures fermées;

·        appliquez du chasse-moustiques à base de DEET ou d’icaridine.

 

Après l’activité :

·        prenez une douche rapidement;

·        faites une inspection complète de votre peau;

  • pensez à examiner les enfants et les animaux de compagnie;

  • placez les vêtements qui ont été portés pendant l’activité de plein air dans la sécheuse à température élevée pendant 10 minutes.

 

Si une tique vous pique :

  • retirez les tiques visibles le plus rapidement possible;

  • consultez Retrait d'une tique en cas de piqûre ; 

  • Un antibiotique en prévention pourrait être recommandé selon la municipalité où vous avez été piqué par une tique;

  •  Consultez un professionnel de la santé (médecin ou pharmacien);

  • surveillez l’apparition d’une rougeur sur la peau ou de fièvre dans les 3 mois suivant la piqûre de tique ou d’autres symptômes inhabituels au courant de l’année suivante Symptômes à surveiller ;

  • consultez un médecin en cas de symptômes.

  • il est possible de faire identifier la tique par un professionnel en soumettant une photo au projet eTick.ca, qui invite le public à s’impliquer dans le suivi des populations de tiques.

Ceci est un message de la Direction de santé publique du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale.

 

 Nous vous invitons à consulter le feuillet ci-dessous



feuillet Avant qu'une tique vous pique (1)
.pdf
Télécharger PDF • 624KB

 

Yorumlar


Publication récente
Archive
Suivez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page