Collecte des matières résiduelles

 

 

Collectes pour la MRC de Charlevoix-Est

 

Horaire des collectes

 

Saint-Aimé-des-Lacs offre aux citoyens, par l'entremise de la Municipalité régionale de comté de Charlevoix-Est, un programme de gestion des matières résiduelles. On y collecte périodiquement les ordures ménagères et les matières recyclables. Les contenants seront standardisés à compter du mois de juin 2008. Il s’agit de bacs sur roues de capacité de 260 à 360 l. Il convient de noter que les contenants de grande capacité, desservant un groupe de citoyens dont les propriétés sont situées le long des rues privées inaccessibles aux camions à bennes.

 

La collecte des matières recyclables se fait tous les 15 jours. Pour les villégiateurs qui ne bénéficient pas du service de collecte, des bacs pour les matières recyclables sont mis à leur disposition dans la cour arrière du bureau municipal. Les dates de cueillette des ordures ménagères et des matières recyclables sont indiquées sur le calendrier que vous trouverez sur le site de la MRC de Charlevoix-Est.

 

Fait à signaler, la municipalité, de concert avec la MRC appuie le projet pilote de collecte des matières compostables des élèves de l’École Beau Soleil.

 

À compter de juin 2008, la municipalité mettra à la disposition des citoyens un service de dépôt (situé dans la cour arrière du bureau de la municipalité) des matières dangereuses (notamment les huiles et peintures). Les batteries d’auto peuvent être déposées au Garage Saint-Aimé-des-Lacs. Un léger dépôt de 5,00 $ est exigé. Les profits sont versés à l’organisme Enfant-Soleil.

 

Les citoyens peuvent faire appel à la municipalité pour la cueillette des déchets à fort volume (déchets monstres) comme les appareils ménagers. Il s’agit de contacter la municipalité au (418) 439-2229 pour identifier les objets dont on veut disposer et leur localisation.

Hygiène du milieu

 

 

Appprovisionnement en eau potable

 

 

Le lundi 3 mars 2008, la municipalité complétait la mise à niveau de son réseau d’alimentation en eau potable.  Les travaux, une fois complétés, auront nécessité des investissements de l’ordre de 3 000 000,00 $. Ils concernent l’aménagement d’un puits artésien (475 l/min), la construction d’un réservoir d’une capacité totale de 350m3, l’aménagement d’une salle de traitement de l’eau de même que le prolongement du réseau de 1,3 km au secteur de la Côte du Lac. La pression moyenne dans le réseau est de 85 Kp. Le système d’alimentation en eau est complètement automatisé. L’équipe des travaux publics procède toutefois à la vérification de la concentration de chlore sur le réseau une fois par jour et a l’acheminement d’échantillons à un laboratoire indépendant toutes les deux semaines pour vérifier son innocuité. L’eau potable à Saint-Aimé-des-Lacs est d’excellente qualité. Elle répond à l’ensemble des normes de qualité édictées par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs.

 

 

L’eau potable est un bien précieux qu’il convient d’utiliser avec retenue. La municipalité réglemente ainsi les périodes d’arrosage des pelouses : Règlement 183, de même que l’utilisation extérieure de l’eau en cas de pénurie : Règlement 198.  Pour des raccordements ou réparations (pour bris ou fermeture de valves…, S.V.P. contacter M. Daniel Boies au 418-439-2229.

 

Le système d’assainissement des eaux usées

 

La municipalité gère un système d’évacuation et de traitement des eaux usées. Il traite les eaux domestiques de même que les eaux issues du réseau pluvial. Le système est essentiellement composé du réseau d’égouts et du poste de traitement des eaux. Situé au 17 rue Larouche, le poste présente deux étangs aérés d’une capacité de 8 000 l. On peut y traiter en moyenne 445 m3 par jour. Le temps de rétention total de l’eau dans le système est de 16 jours. On y suit une fois la semaine la quantité d’oxygène dissous.

 

Comme plusieurs municipalités rurales au Québec, la majorité des résidences ne sont pas reliées au réseau municipal d’égout. Celles-ci sont assujetties au règlement québécois sur l’évacuation et le traitement des eaux usées dans les résidences isolées. Ce sont notamment les résidences secondaires qui ceinturent les lacs du territoire. La municipalité, afin de contrer l’eutrophisation de ses plans d’eau et la prolifération des cyanobactéries, a mis de l’avant un programme de mise à niveau des systèmes individuels de traitement des eaux et adopté un programme de vidange automatique des fosses septiques selon les normes du règlement signalé ci-dessus.